Vous êtes ici : Accueil > L’homme > Fiches thématiques > Roger Vailland et l’art

Roger Vailland et l’art

Mise à jour le 13/09/2012

En 2005, l’hommage rendu à Roger Vailland en Bresse à l’occasion du 40e anniversaire de sa mort a pris notamment la forme d’une exposition tenue de mai à novembre 2005 au Musée Chintreuil de Pont-de-Vaux (Ain). Intitulée « Roger Vailland et l’art : Une relation singulière », cette exposition visait à explorer les intérêts artistiques que l’écrivain avait développés au long de sa vie. Elle regroupait donc des œuvres de Pietro Consagra, Costa Coulentianos, Reinhoud D’Haese, Artür Harfaux, Hans Hartung, Maurice Henry, Adolf Hoffmeister, Edouard Pignon, Josef Šima, Gustave Singier, Pierre Soulages.

L’amitié de Roger Vailland avec Costa Coulentianos et Pierre Soulages avait conduit l’écrivain à se faire initier par eux aux techniques de la gravure, auxquelles il s’est brièvement essayé en 1961. Vailland a d’autre part écrit plusieurs textes consacrés au travail de ces deux artistes, notamment Comment travaille Pierre Soulages (Paris, Le Temps des Cerises, 1998).

Roger Vaillans et Pierre Soulages

Roger Vailland et Pierre Soulages

Dans son article « Roger Vailland et la fabrique de la peinture », Alain (Georges) Leduc retrace la genèse et le développement des valeurs esthétiques de Vailland en matière d’arts plastiques et examine son rapport à l’art.


Un article sur l’exposition de Chintreuil se trouve sur le site du ministère de la Culture.

© 2006–2007 Les Amis de Roger Vailland – Élizabeth Legros et Alain (Georges) Leduc, co-responsables de la rédaction.
Conception : www.linuance.com